Derniers Articles
Vous êtes ici : Accueil / L' Actualité du Web / Opération américaine massive contre le site BitTorrent KickAss Torrents

Opération américaine massive contre le site BitTorrent KickAss Torrents



C’est sans doute l’opération la plus massive des autorités américaines contre le téléchargement illégal depuis l’action contre Kim Dotcom. Mercredi, c’est KickAss Torrents, le site BitTorrent qui avait détrôné The Pirate Bay pour devenir le plus visité au monde, qui a été visé par le département américain de la Justice. Son fondateur et propriétaire présumé, l’Ukrainien Artem Vaulin, a été arrêté en Pologne, et sept noms de domaines sont en instance d’être saisis.

A minuit, l’adresse principale, kat.cr fonctionnait encore au ralenti mais cela ne devrait pas durer. Avec des serveurs dans plusieurs pays, c’est juste une question de temps avant que les autorités US n’obtiennent gain de cause via des traité d’assistance judiciaire mutuelle.

Des contenus évalués à « plus d’un milliard de dollars»

Les autorités fédérales américaines ont inculpé Vaulin d’infraction au copyright et de blanchiment d’argent. Ce citoyen ukrainien âgé de 30 ans, est accusé d’avoir «distribué des centaines de millions d’exemplaires de films, jeux vidéo, séries télé et d’enregistrements musicaux évalués à plus d’un milliard de dollars». On rappelle que comme The Pirate Bay, KickAss Torrent n’hébergeait pas directement les contenus mais des torrents, un index contenant les adresses de toutes les personnes partageant un fichier.

Au moins 12,5 millions de dollars de revenus publicitaires annuels

Selon les autorités, KickAss Torrent avec en moyenne 50 millions de visiteurs mensuels, ce qui en fait le 69e site le plus visité au monde. Ses revenus publicitaires atteignaient entre 12,5 et 22,3 millions de dollars annuellement, selon l’estimation de la justice.

Un compte bancaire et sept noms de domaine ont été saisis, dont kickasstorrents.com, kat.ph et kat.cr. Vaulin a été arrêté mercredi en Pologne, à la demande des autorités américaines, qui demanderont bientôt son extradition.

Source

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

shared on wplocker.com