Derniers Articles
Vous êtes ici : Accueil / Tutoriaux / Administration Systèmes / Administration / Shinken 2 procédure d’installation

Shinken 2 procédure d’installation

Shinken est un logiciel libre permettant la surveillance système et réseau, il est très proche de Nagios dans son utilisation, mais il apporte une supervision distribuée et hautement disponible facile à mettre en place.

Je vous partage cette procédure d’installation testée sur un Debian 7 pour une mise en place très simple et rapide.


Interface web de Shinken

Prérequis :

Installer les dépendances nécessaires :


1 apt-get install python-pip python-pycurl python-cherrypy3 python-setuptools python-crypto -y

Création d’un utilisateur :


1 adduser shinken

 Installation  :

Nous utilisons pip pour installer le logiciel :


1 pip install shinken

Une fois l’installation terminée, on s’identifie avec l’utilisateur préalablement créé :


1 su shinken

On initialise :


1 shinken –init

On installe le module WebUI :


1 shinken install webui

On installe un module d’identification, je choisis identification par fichier de configuration :


1 shinken install auth-cfg-password

Il faut installer également un module pour stocker les données des utilisateurs dans une base de données. Si vous oubliez cette étape, vous aurez l’erreur :

« Warning: You didn’t define a WebUI module for saving user preferences like the MongoDB one. You won’t be able to use this page! ».

Je choisis le module sqlitedb :


1 shinken install sqlitedb

 Configuration de Shinken :

Il faut maintenant modifier les fichiers de configuration pour que les différents modules fonctionnent.

Modifier le fichier /etc/shinken/brokers/broker-master.cfg pour activer le module webUI (ligne 40 pour moi) :


1 modules     webui

Modifier le fichier /etc/shinken/modules/webui.cfg pour activer les modules d’authentification et de la base de données SQLite pour l’interface utilisateur (ligne 25 pour moi) :


1 modules         auth-cfg-password,SQLitedb

Pour changer le mot de passe admin par défaut, il faut modifier le fichier /etc/shinken/contacts/admin.cfg

On redémarre les services :


1 /etc/init.d/shinken restart

L’interface est maintenant accessible, la webUI est par défaut sur le port 7767 et les identifiants sont admin / admin.

 Installation des plugins de monitoring et de supervision :

Il reste encore une dernière étape, vous pouvez constater l’erreur « [Errno 2] No such file or directory » sur le check localhost. Il faut donc installer les plugins de monitoring après s’être identifié en root :


1
2

3

4

5

wget –no-check-certificate https://www.monitoring-plugins.org/download/monitoring-plugins-2.1.1.tar.gz
tar -xvf monitoring-plugins-2.1.1.tar.gz

cd monitoring-plugins-2.1.1/

./configure –with-nagios-user=shinken –with-nagios-group=shinken –enable-libtap –enable-extra-opts –enable-perl-modules –libexecdir=/usr/lib/nagios/plugins

make install

Voilà notre installation est complètement opérationnelle.

Utilisation :

Voici les principaux chemins à connaitre pour utiliser le logiciel :

  • /etc/shinken : dossier qui regroupe tous les fichiers de configuration du programme
  • /usr/lib/nagios/plugins et /var/lib/shinken/libexec : dossiers qui contiennent les plugins installés

Pour le reste de l’utilisation et du fonctionnement de Shinken, c’est déjà très bien expliqué sur le site Wiki monitoring-fr.org.

La prochaine étape est la mise en place de graphiques de performances avec l’installation de PNP4Nagios sur Shinken 2.

Source : 10 Minutes Shinken Installation Guide de la documentation officielle

3 commentaires

  1. Bonjour,

    J’ai suivi le tutoriel à la lettre et je n’arrive pourtant pas à me connecter en admin/admin sur l’interface webui.

  2. essaye d’utiliser le login admin sans password.
    sinon il faut que tu créer ton propre user.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

shared on wplocker.com